Comité Femmes

Le 11 décembre 2015, à la suite du Congrès du PEN International tenu à Québec en novembre de cette même année, Germaine Beaulieu initiait et présidait le Comité Femmes du Centre québécois du P.E.N. international. Une vingtaine d’écrivaines et de journalistes se joignaient alors au Comité. Depuis août 2017, Diane Régimbald en est la présidente.

Fier de ses actions en adéquation avec l’ensemble des comités femmes de plusieurs PEN sur tous les continents, le Comité Femmes est l’un des vingt signataires en 2018 du Manifeste des femmes de PEN International dont les principes sont : NON-VIOLENCE, SÛRETÉ, ÉDUCATION, ÉGALITÉ, ACCESSIBILITÉ, PARITÉ. Le Comité Femmes de PEN International a été créé en 1991; il célèbre ses trente ans d’existence en 2021.

 Le Comité Femmes du Centre québécois du P.E.N. international s’engage à être sans discrimination liée à la race, la classe sociale, la religion, la nation, l’identité sexuelle et l’identité de genre. Le Comité se donne pour objectifs de :

  • Soutenir et défendre les écrivaines, journalistes et traductrices victimes d’oppression et privées de leur droit de parole;
  • Établir, au sein du milieu littéraire québécois, un modèle d’équité, de diversité et de parité entre les femmes et les hommes;
  • Reconnaître l’apport intellectuel et culturel des écrivaines d’ici et d’ailleurs par la promotion, la diffusion et l’enseignement de leurs œuvres.

 La défense de la liberté d’expression est plus que jamais essentielle à notre humanité, et les femmes particulièrement ont un besoin profond et essentiel de solidarité et de défense de leur existence, car le droit des femmes et de leur parole est l’un des droits les plus opprimés dans le monde.

Photo du Comité femmes à ses débuts.

p1060998

Au premier rang, de gauche à droite, Germaine Beaulieu, Pascale Navarro, Lise Gauvin, Yara El-Ghadban, Catherine Mavrikakis. Au deuxième rang, de droite à gauche, Marie-Ève Blais, Duygu Özmekik, Martine Delvaux, Lori Saint-Martin, Maya Ombasic, Louise Dupré, Claudine Bertrand, Élise Turcotte, Diane Régimbald, Denise Desautels.