P.E.N. Québec

Parmi les 145 Centres du P.E.N. International dans plus de 100 pays à travers le monde, le Centre québécois est l’un des plus anciens, datant de 1926, à peine cinq ans après la fondation à Londres, de l’organisme d’écrivains qui, sous l’appellation P.E.N., – le signe de la plume et les lettres P pour poètes, E pour essayistes, et N pour « novelists », romanciers en anglais – mène une action de solidarité et de défense du droit d’expression partout où il est menacé. Le Centre québécois rassemble près de deux cent adhérents, auteurs dans tous les genres littéraires, traducteurs, membres des professions du livre qui ont à cour de défendre la charte du P.E.N. où prime l’appui à des écrivains persécutés ou exilés grâce à des campagnes contre l’impunité des crimes contre des écrivains, contre les lois qui limitent le droit d’expression, pour la défense des droits linguistiques.