Équipe

Conseil d’administration

DSC_5371Président et président du CODEP
Gaston Bellemare  
Gaston Bellemare est président et fondateur du Festival international de la Poésie de Trois-Rivières. Entre 2008 et 2012, il a été président puis vice-président de COPIBEC et président de l’Association Nationale des éditeurs de livres (2004-2008 et 2010-2012) et de Québec Édition (2006-2008 / 2010-2012). En 2007, il a reçu le prix du Québec Georges-Émile Lapalme. En 2010, l’Université du Québec à Trois-Rivières lui décernait un doctorat honoris. Il est présentement membre du Conseil d’administration de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et secrétaire de la Fondation des parlementaires – Cultures à partager. En 2013, il a reçu l’Ordre du Canada. Il a été élu à la présidence du Centre québécois du P.E.N. lors de l’assemblée générale annuelle le 30 mars 2016.
Photo :  Terry Charland

noraatalla25fev2019(rognee)Vice-présidente – Québec – Nora Atalla
Native du Caire, d’origine gréco-libanaise et franco-géorgienne, Nora Atalla vit au Québec depuis l’enfance. Finaliste en poésie du prix Alain-Grandbois (Hommes de sable), du Grand Prix international de Roumanie (Lumière noire) et des Prix littéraires de Radio-Canada (À l’angle de la peur), elle a été lauréate du Grand Prix de l’Union des poètes francophones de Belgique et est l’autrice de sept recueils de poèmes, d’un recueil de contes et nouvelles et de deux romans. Ses textes ont paru dans plus d’une quarantaine d’anthologies et revues littéraires au Québec et à l’étranger. À plusieurs occasions, elle a représenté le Canada et le Québec, et participé à plusieurs festivals internationaux de poésie en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Elle a été vice-présidente du Festival international de Poésie des Sept Collines de Yaoundé (2011-2013) et déléguée des écrivains de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches à l’UNEQ (2009-2016). Elle a été boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et du Conseil des arts du Canada (CAC) à plusieurs reprises. Elle anime des ateliers de poésie et d’écriture et fait du mentorat auprès des écrivains en émergence et est membre de jurys et comités consultatifs au CALQ et au CAC. Son plus récent recueil, Bagnards sans visage, paru en 2018 aux Écrits des forges, s’inspire du bagne de la Guyane française.
Photo : Collection privée

mfb-photo-officielle-2011.jpgTrésorière et coordonnatrice
Comité Livres comme l’air
Michèle Bernard
Après une carrière d’informaticienne qui l’a conduite aux États-Unis et en Europe, particulièrement en Italie où elle a vécu une quinzaine d’années, la Montréalaise Michèle Bernard a été consultante en management international, spécialisée en gestion des organisations. Titulaire d’un baccalauréat ès arts, option lettres, de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en gestion des HEC (diplôme MBA), elle a mené en parallèle une carrière de chargée de cours dans les milieux universitaires québécois, européen et africain, et une autre de journaliste. En 2011, Michèle Bernard a fait paraître chez XYZ le récit biographique Joseph-Charles Taché 1820-1894, visionnaire, penseur et homme d’action au cœur du XIXe siècle et en 2013, le récit historique Marie-Louise au Yukon, 1896-1903. Elle publie principalement dans le magazine littéraire Nuit Blanche des commentaires de lecture, des articles de fond et des entrevues d’auteurs.

Germaine 2 Basse résolutionAdministratrice – Germaine Beaulieu
Poète, romancière et photographe, Germaine Beaulieu écrit depuis 1977 et en est à sa quinzième publication. Elle a fait paraître un roman Sortie d’elle (s) mutante ainsi que quatorze recueils de poèmes dont Repères du silence (2013), Miroir du levant (2011), Avant la fin le temps (2008), D’Acier de parfum de chair (2005), Ailleurs au même instant (2002). Elle a également publié une série de cartes postales illustrant des poèmes de son recueil De l’Absence à volonté (1996). Une exposition de photos/poèmes s’est tenue dans différentes villes du Québec à l’occasion du Festival international de poésie. Plusieurs de ses textes sont parus dans diverses revues littéraires notamment : Exit, Arcade, Osiris, l’Estuaire et la Nouvelle barre du jour. Parallèlement à son engagement littéraire, Germaine Beaulieu est également psychologue en pratique privée depuis 1988.
Photo : Studio McCall

Salah_Beddiari__Alger__1er_mars_19_3_naAdministrateur – Salah El Khalfa Beddiari
Écrivain, poète néo-québécois et néo-canadien d’origine algérienne, Salah El Khalfa Beddiari a publié plusieurs ouvrages littéraires (poésie et roman) et fondé plusieurs organismes culturels à Montréal et à l’étranger. Il a participé à la création de « Poètes et écrivains arabes pour la paix et la démocratie » et «d’Images du Monde Arabe » un rendez-vous de cinéma et de littérature arabes. Il dirige, aussi, depuis 1999 l’association culturelle « Passerelles » qui promeut les littératures immigrantes. En 2011, il a lancé la maison d’édition « Beroaf »; celle-ci s’occupe justement de cette littérature migrante et immigrante et publie de la littérature générale (roman, essai, poésie…). Il a publié : La mémoire du soleil et Chant d’amour pour l’été (2000 et 2001) aux Éditions l’Hexagone; Écrire contre le racisme, recueil collectif (2003) aux Éditions Les 400 coups; Le Joueur (2013) et Adel le Sémite (2014), aux éditions Beroaf, ainsi que Adel l’apprenti migrateur (2017) à Mémoire d’encrier. Actuellement, il préside l’association des auteurs de la diaspora arabe et berbère du Québec et du Canada (JLD) qui organise chaque année un salon du livre de la diaspora.
Photo :  Collection privée

Annie portrait - copieAdministratrice – Annie Pénélope Dussault
Détentrice d’un doctorat en anthropologie et d’une maîtrise en études russes et slaves, Annie Pénélope Dussault s’intéresse depuis de nombreuses années à la Russie, où elle a séjourné à plusieurs reprises. Passionnée du lien entre la langue et la culture, elle a notamment enseigné le cours Langue et identité à l’Université de Montréal. Elle exerce, depuis plus de quinze ans, le métier d’interprète et de traductrice russe-français-anglais. Elle a également occupé différents postes de gestion, dont celui de Responsable des inscriptions et de l’accueil pour le 81e congrès du PEN International ce qui lui a permis de se familiariser avec la mission et les actions de l’ONG.
Photo :  Marie-Odile Pinet

Louis-Jolicoeur_portrait

Administrateur et coordonnateur
Comité de traduction et droits linguistiques

Louis Jolicoeur
Louis Jolicœur a fait des études d’anthropologie, de linguistique et de traduction, études complétées par un séjour post-doctoral à l’Université de la Sorbonne-Nouvelle, à Paris, en 1993-1994. Il a publié, aux Éditions L’instant même, un récit, Le siège du Maure (2002), trois recueils de nouvelles, L’araignée du silence (1987), Les virages d’Émir (1990) et Saisir l’absence (1994), ainsi qu’un essai, La sirène et le pendule – attirance et esthétique en traduction littéraire (1995). Traducteur en français de l’écrivain uruguayen Juan Carlos Onetti, il a également traduit le premier roman de Miguel de Unamuno, ainsi que des romans et nouvelles d’auteurs argentins, mexicains et irlandais. Ses nouvelles ont paru dans bon nombre de revues du Québec et d’ailleurs (XYZ, Vice-versa, Stop, Possibles, Moebius, Le serpent à plumes, Revue des deux Mondes, Plural), ainsi que dans des collectifs, en Argentine, au Mexique, en Belgique et au Canada. Outre son travail d’écrivain et de traducteur, il est interprète et professeur de traduction à l’Université Laval de Québec.

Photo Pauline pub. format posterAdministratrice – Pauline Michel
Pauline Michel a commencé une carrière dans l’enseignement, avec un baccalauréat en pédagogie de l’Université de Sherbrooke et une licence en lettres de l’Université Laval à Québec. Elle a publié plus d’une quinzaine de livres, romans, contes, nouvelles, de la poésie et du théâtre. Elle a aussi composé des dizaines de chansons, pour adultes et pour enfants, en plus d’avoir été scénariste pour la télévision et le cinéma. Son travail a été récompensé plusieurs fois, notamment par Québec en chansons. Par ailleurs, elle a remporté le prix Adate à Productions 89 pour son scénario La poupée abandonnée ainsi qu’une bourse de l’Ambassade du Canada à Paris pour faire la tournée de l’Atelier imaginaire dans le Sud-Ouest de la France. Depuis la publication de son premier roman Les yeux d’eau, elle présente des spectacles inspirés de ses romans et de ses poèmes dans des tournées et des festivals littéraires au Québec et surtout en FranceÀ la suite d’un appel de candidatures à travers le pays, de 2004 à 2006, Pauline Michel a été nommée poète officiel du Parlement du Canada, première autrice francophone désignée à cette fonction.  Ses plus récents titres sont La quête de la fille disparue, un roman coécrit avec Mario Pelletier, paru à Fides en 2017 et Les fées insomniaques, un recueil de poèmes publié aux Écrits des Forges en 2016.
Photo : François Couture

Diane Régimbald-copyrightDominique MalaterreAdministratrice et coordonnatrice
Comité Femmes
Diane Régimbald
Diane Régimbald vit et travaille à Montréal. Elle a publié plusieurs recueils de poésie aux éditions du Noroît, dont le plus récent, L’insensée rayonne, en coédition avec L’Arbre à Paroles en 2012, a été finaliste au Prix de poésie du Gouverneur général du Canada. Elle a collaboré à diverses revues et participé à plusieurs manifestations et lectures publiques au Québec, en Amérique latine et en Europe, et réalisé des résidences d’écriture à Amsterdam (2006) et à la Maison de la poésie d’Amay, en Belgique (2010). Certains de ses textes sont parus en anglais, en catalan et en espagnol, dont en 2015, The Wind Under Our Footsteps, une sélection de quatre recueils dans une traduction d’Antonio D’Alfonso. La réflexion sur la poésie mène l’autrice à resituer dans le contexte poétique d’aujourd’hui ce qu’il advient de la démarche du poète. Pour elle, il est toujours un marcheur qui veille, à l’écoute des rumeurs du monde questionnant l’identité et l’altérité. Et cette marche fait partie intégrante de son projet d’écriture, de son mouvement intime et de sa portée urbaine. Elle s’intéresse à la notion d’altérité questionnée par les champs littéraire, artistique et philosophique.
Photo : Dominique Malaterre

Félix VilleneuveAdministrateur et coordonnateur
Comité de défense des écrivains persécutés (CODEP)
Félix Villeneuve
Originaire de Destor (Rouyn-Noranda), en Abitibi-Témiscamingue, diplômé en Arts et lettres et bachelier en Études anciennes à l’Université Laval, depuis 2005, Félix Villeneuve habite la ville de Québec. Dès 2013, il se consacre entièrement à l’écriture; ses projets naviguent entre roman et poésie, lyrisme et sobriété, pulsion et réflexion. Sa démarche d’écriture s’inscrit dans une quête où la réalité, encapsulée entre les parois de l’espace narratif ou poétique, est redéfinie, à l’image de l’écrivain, comme lieu de tous les possibles. Félix Villeneuve est lauréat du Prix littéraire jeunesse Québec 2003, décerné par les Éditions Vents d’ouest. Son recueil de nouvelles, L’Horloger, a paru en 2014 aux éditions XYZ; tandis que son roman, intitulé Plomb, publié en 2018 aux éditions Stanké, a fait partie des 100 meilleurs livres proclamés cette année-là par Les Libraires. Par ailleurs, il est également traducteur; hormis le français, il parle plusieurs langues et a notamment étudié l’allemand, l’anglais, le bokmål, l’espagnol, l’ancien grec, le japonais, le latin et le sanskrit.
Photo :  Hubert Gaudreau

Équipe permanente
Dominique_Gaucher_2015_n.turgeon_2Coordonnatrice
Dominique Gaucher
Dominique Gaucher est née à Montréal. Sociologue, elle a travaillé pendant trente-cinq ans dans la fonction publique québécoise. Elle a été lauréate des Prix Piché-Le Sortilège du Festival international de poésie de Trois-Rivières et Premier prix de prose de la Société littéraire de Laval. Elle a dirigé la revue Brèves littéraires (2006-2007); publié une chronique régulière dans l’Unique, le bulletin de l’Union des écrivains québécois pendant quatre ans; tenu une chronique à l’émission Le pays des livres à Radio Ville-Marie durant deux saisons et participé à la préparation de The Echoing Years. An Anthology of Poetry from Canada & Ireland, parue en 2007 en Irlande. En outre, elle a été coordonnatrice de l’Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada pendant un an. Quelques-uns de ses poèmes apparaissent dans How the Light Gets in… Anthology of Poetry from Canada, aussi en Irlande. Dominique Gaucher est l’autrice de trois recueils de poèmes publiés aux Écrits des Forges : Solos (1999), Trajets, passages et autres déménagements d’atomes (2010) et Avant de renoncer (2016).
Photo : Nathalie Turgeon