Russie : Oleg Sentsov dans un état critique

15 août 2018

Actualités

Le cinéaste et écrivain ukrainien Oleg Sentsov, en grève de la faim depuis le 14 mai 2018, serait un état critique. Selon son avocat, qui lui a rendu visite en prison le 7 août 2018, Oleg Sentsov a un faible taux d’hémoglobine, ce qui entraîne une anémie et un rythme cardiaque lent et a perdu 30 kilos. Il refuse d’être transféré dans un hôpital civil, car il est trop faible pour pouvoir se lever et a déclaré que le personnel médical était hostile à son égard. Oleg Sentsov a fait savoir à sa cousine Natalia Kaplan qu’il n’avait pas accès à son courrier et n’avait aucune information de l’extérieur. Il a ajouté de façon poignante que « la fin est proche ». Il est actuellement détenu dans la colonie pénitentiaire « Ours polaire » de Labytnangi, en Sibérie, à des milliers de kilomètres de chez lui, en Crimée, ce qui rend les messages de soutien d’autant plus cruciaux. Oleg Sentsov a été emmené aux soins intensifs le 15 juin. Ses problèmes cardiaques et rénaux se sont considérablement aggravés. Lorsque Natalia Kaplan lui a rendu visite pour la dernière fois le 5 juillet 2018, elle a déclaré qu’il avait déjà perdu 15 kilos et qu’il avait été mis sous perfusion de glucose. PEN International appelle de toute urgence à sa libération immédiate.

S’il vous plaît :

§ exhortez les autorités russes à libérer immédiatement Oleg Sentsov;

§ appelez les autorités russes à respecter les droits de l’homme d’Oleg Sentsov, y compris l’interdiction de la torture et des traitements inhumains ou dégradants liés à la grève de la faim et son droit à des soins médicaux, en veillant à ce qu’il soit traité pour sa grève de la faim;

§ exhortez les autorités russes à respecter les droits d’Oleg Sentsov et à lui donner accès à la correspondance.

Envoyer des appels à :

Président de la Fédération de Russie Vladimir Vladimirovitch Poutine, Ul. Ilyinka, 23103132 Moscou, Fédération Russe

Procureur général de la Fédération de Russie, Yuri Yakovlevich Chaika, Bureau du procureur généralul. B. Dmitrovka, d.15a125993 Moscou GSP-3, Fédération Russe

Directeur du Service pénitentiaire russe de la Fédération de Russie Gennady Kornienko, Rue Zhitnaya 14, 119991 Moscou GSP-1, Fédération Russe

Envoyez des copies à l’ambassade de Russie dans votre pays. Les adresses de l’ambassade peuvent être trouvées ici: https://embassy.goabroad.com/embassies-of/russia. V

euillez vous adresser à votre ministère des Affaires étrangères et aux représentants diplomatiques en Russie pour leur demander de porter l’affaire Oleg Sentsov dans des forums bilatéraux. *** S’il vous plaît, envoyer des appels immédiatement. Vérifiez auprès de PEN International si vous envoyez un appel après le 9 septembre 2018.

*** Veuillez informer PEN International de toute action que vous entreprenez et de toute réponse reçue. ***

Appels téléphoniques : Nous vous encourageons à appeler l’ambassade de Russie dans votre pays pour leur demander de libérer Oleg Sentsov.

Message de soutien

Nous vous demandons activement de rassembler des messages de soutien et de les envoyer à Aurelia.dondo@pen-international.org. Veuillez donner la priorité à cette action jusqu’au 20 août au moins.

Contexte

Mieux connu pour son film Gamer en 2011, Oleg Sentsov a été arrêté il y a quatre ans et condamné le 25 août 2015 à 20 ans de prison pour des accusations de terrorisme fallacieux après un procès manifestement injuste devant un tribunal militaire russe. PEN International craint qu’il soit emprisonné pour son opposition à l’annexion de la Crimée par la Russie. Oleg Sentsov a entamé une grève de la faim depuis le 14 mai 2018. Dans un communiqué partagé par son avocat, Oleg Sentsov a déclaré une « grève de la faim illimitée et que la seule condition de sa cessation est la libération de tous les prisonniers politiques ukrainiens installés sur le territoire de la Fédération de Russie ».

L’ensemble de règles pour le traitement des détenus (Règles de Mandela) des Nations Unies stipule explicitement que les détenus devraient être autorisés à correspondre par écrit avec leur famille et leurs amis à intervalles réguliers. Selon la législation russe, le nombre de lettres que les prisonniers peuvent envoyer ou recevoir est généralement illimité, mais la correspondance doit être en russe. Les autorités pénitentiaires sont tenues de livrer les lettres avec un minimum de retard. Toute correspondance est vérifiée et lue.

Les centres PEN du monde entier ont activement réclamé la libération immédiate d’Oleg Sentsov. Ils ont renouvelé leurs efforts depuis sa grève de la faim en adressant des appels aux autorités russes, en participant à des manifestations de solidarité, en organisant des projections de films, en rassemblant des messages de soutien et en participant notamment aux médias sociaux. PEN International était également fier de publier trois des nouvelles d’Oleg Sentsov en anglais. Les textes sont maintenant disponibles en arabe et en biélorusse.

Oleg Sentsov est le lauréat du prix PEN / Barbey Freedom to Write 2017.

Photo d’Oleg Sentsov diffusée le 9 août par les services du Haut-Commissariat russe aux droits de l’homme (AFP).

OlegSentsovAouthautCommissariat russe aux droits del'hommeAFP

, ,

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s