RAPPORT DU PRÉSIDENT 2013

16 décembre 2013

Publications

Ceci n’est pas vraiment un rapport du président. Ce sont les Lettres-infos que vous recevez chaque mois qui le remplacent. Les lettres, elles-aussi mensuelles, de John Ralston Saul, le président international, vous informent. Par ailleurs, nous nous réunissons de temps à autre en C.A. et nous cherchons à augmenter notre membership. Les choses ne vont pas mal de ce côté et nous sommes maintenant à peu près 110.
Nous préparons des événements comme Livres comme l’Air et autres rituels (Festivals Bleu Met, FIPTR) qui font apparaitre notre nom aux yeux du public. Il y a par exemple, la recommandation du nom d’un auteur pour la résidence d’un écrivain en exil à Québec, fin 2014. Aidez-nous, recommandez des noms. Le formulaire est dans vos documents.Le Congrès de Reykjavik en septembre dernier, comme celui de Gyeongju l’année dernière, a permis d’exprimer notre voix, francophone, nord-américaine, d’une littérature originale, auprès d’une assemblée qui nous entend et nous écoute. Nous y sommes bien accueillis, Bernard Gilbert, qui m’y accompagnait les deux fois, vous le confirmera.

Nos divers programmes avancent et le problème qui les caractérise, en général, est qu’ils manquent de soldats. Je vous saurais gré de nous indiquer quel bénévolat vous souhaiteriez exercer; et n’hésitez pas à demander qu’on vous envoie la liste dressée par Londres des prisonniers auxquels envoyer des vœux de bonne année. C’est un geste très puissant et, finalement, plaisant à faire en famille ou entre amis. Si vous ne deviez faire que ce geste, les causes du PEN avanceraient.

Nous sommes par dessus la tête et avec enthousiasme dans la préparation de notre dossier de candidature pour le 81e Congrès à Québec en 2015. Là aussi, nous avons un grand, un immense besoin de bénévoles, de partenaires et de millionnaires. C’est Gaston Bellemare qui a généreusement accepté de mener ce dossier; vous conviendrez avec moi que c’est un gage de succès et d’efficacité. Ce Congrès, s’il est accordé lors du Congrès de Bichkek l’automne prochain, nous permettra, à nous et aux écrivains québécois et de Québec, de mettre de l’avant le P.E.N. québécois, mais aussi les grands principes de liberté et de dialogue que nous défendons. Il amènera aussi, je l’espère ardemment, de nouveaux membres, jeunes et dynamiques, qui acceptent de poursuivre notre tâche. Nous vous tiendrons au courant des nombreux programmes liés à l’événement.

Notre règlementation exige que nous ayons cette année, ici-même, maintenant, des élections à notre conseil d’administration. Plusieurs administrateurs souhaitent qu’on renouvèle leur mandat. Je demande aussi votre appui.

le président
Émile Martel

S'abonner

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s