La situation de Vladimir Kozlov

4 septembre 2015

Actualités

PEN International et la Fondation Open Dialog déplorent la situation actuelle de Vladimir Kozlov, un journaliste kazakh, défenseur des droits humains et un leader de Alga!, un parti politique d’opposition, qui purge actuellement une peine de prison de sept et demi-années pour « incitation à la discorde sociale » et « appelant pour le renversement de l’ordre constitutionnel de l’État « . Kozlov a été condamné en 2012, après son plaidoyer international pacifique au nom des travailleurs du pétrole en grève dans la ville de Zhanaozen, au sud-ouest du Kazakhstan.
Des observateurs indépendants et les organisations des droits de l’homme considèrent le procès de Kozlov comme injuste. La Fondation Open Dialog et PEN International et considèrent Kozlov comme un prisonnier politique, détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression et font campagne pour sa libération immédiate et inconditionnelle.
La détérioration des conditions de détention et de santé de Kozlov en colonie pénitentiaire LA 155/14 dans le village Zarechnyy (district Illiysky, Almaty Province) ne sont pas seulement inacceptable mais servent aussi comme un outil pour les autorités kazakhes à exercer une pression continue sur lui et d’autres dissidents politiques dans le pays, tels que le poète Aron Atabek qui est en prison depuis 2007. PEN International fait également campagne pour Atabek afin de le retiré de l’isolement.
Le 17 juillet 2015, selon les autorités, Kozlov a été placé en isolement pour une période de 10 jours pour les allégations de menaces qu’il avait faite à l’administration de la colonie pénitentiaire. Ces revendications portent sur des manifestations que Kozlov avait formulées à la suite des cas répétés de provocation et de punition.
En signe de protestation, le 20 Juillet 2015, Kozlov a commencé une grève de la faim, elle a pris fin le 22 juillet 2015 suite à une visite d’une délégation du mécanisme national de prévention contre la torture et autres mauvais traitements [1] et dans l’espoir d’une révocation de l’ordre de confinement solitaire. Cependant, le 27 juillet 2015, pour six mois , Kozlov a été transféré avec 19 autres personnes à la caserne, celle-ci est d’une superficie de 50-60 mètres carrés. Plus tard, cet enfermement a été porté à un an. Les appels téléphoniques sont interdits, les prisonniers ne peuvent marcher que pendant une heure et demie par jour et ils ne sont autorisés à voir leurs familles que trois fois par an et ce, que pour de courtes visites. Le 10 août 2015, Kozlov avait une carte SIM d’un téléphone mobile « planté » dans sa cellule. Il craignait subir d’autres punitions,  celles-ci se sont avérées réelles, alors qu’il en sortait, le lendemain, il a été envoyé à une cellule de punition pour 15 jours.
Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à la liberté d’assemblée se réunit Kozlov en janvier 2015. Dans un rapport publié en juin 2015, le Rapporteur spécial a exprimé sa vive préoccupation face à son emprisonnement et a exhorté les autorités kazakhes à envisager de le libérer tôt. Le Parlement européen a également émis plusieurs résolutions exprimant sa préoccupation sur le cas de Kozlov le 22 novembre, 2012; le 13 mars 2014 et le 18 avril ici 2014.
La Fondation Open Dialog et le PEN International craignent que ces actions illégales contre Kozlov puissent être destinés à empêcher son transfert vers une colonie pénitentiaire avec des conditions moins strictes de détention, où il pourrait avoir droit à être transféré dans une colonie ouverte ou d’une libération conditionnelle après purgé la moitié de sa peine. Les deux organisations appellent les autorités kazakhes à:
– fin à toutes les mesures punitives illégales et injustifiées contre Vladimir Kozlov;
– assurer sa sécurité, lui accorder l’accès à des soins médicaux adéquats et d’assurer ses conditions de détention conformes aux normes internationales;
– accorder l’accès Kozlov aux représentants des mécanismes des droits de l’homme internationaux, les missions diplomatiques et aux ONG de droits de l’homme dans son lieu actuel de détention;
– annuler immédiatement la décision de transférer Kozlov à des conditions plus sévères de détention pendant un an et le retourner à un centre de détention avec des conditions moins strictes de détention;
– Kozlov libérer immédiatement et sans condition, ou tout au moins de le libérer sur parole une fois qu’il a purgé la moitié de sa peine de prison, conformément à la loi au Kazakhstan.
Pour plus d’informations, s’il vous plaît communiquer avec Sahar Halaimzai, campagnes de communication et gestionnaire, au PEN International, Mill Koops, 162-164 Abbey Street, Londres SE1 2AN. Tél: +44 (0) 2074050338, Fax: +44 (0) 2074050339 Email.:   sahar.halaimzai@pen-international.org   ou Anna Koj, Chef du Bureau de l’Union européenne, à la Fondation de dialogue Ouvrir, 155 Rue de la Loi, 1040 Bruxelles. Tél: +32 (0) 22801115. E-mail:   a.koj@odfoundation.eu.
[1] Le mécanisme national de prévention contre la torture et des mauvais traitements a été créé en 2013, après le Kazakhstan est venu sous la pression de l’UE et de l’ONU pour mettre en œuvre un système de surveillance plus efficace de la torture et d’autres mauvais traitements.
Connexe:
Kazakhstan: PEN International visite accordé à Vladimir Kozlov journaliste emprisonné
PEN Directeur exécutif international se réunit journaliste kazakh emprisonné, Vladimir Kozlov

Assemblée des délégués PEN International appelle à la libération de trois écrivains emprisonnés au Kazakhstan, le Kirghizistan et la Chine

Membres du PEN cartes de voeux à l’écrivain emprisonné kazakh, Vladimir Kozlov

Sahar Halaimzai | Communications & Campagnes Manager | Directrice des communications et des campagnes | Gerenta de Comunicaciones y Campañas | PEN International

S'abonner

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s