Allocution du président lors de l’événement Livres comme l’air

26 novembre 2016

Actualités

logo-livres-comme-lair

Livres comme l’air  SLM 2016

 D’abord merci au SLM de nous permettre de tenir cette si importante activité. Merci à Amnistie internationale et à l’Union des écrivaines et des écrivains québécois de la parrainer avec nous du Centre québécois du P.E.N. international et de la si bien préparer, chaque année.

Il y a dans les prisons du monde entier, des milliers d’écrivains, de poètes, de journalistes, de blogueurs, femmes et hommes, emprisonnés, torturés ou encore exilés parce qu’elles et ils ont parlé, écrit, émis librement des opinions différentes de celles de leurs gouvernements sur divers sujets ou écrit sur un sujet censuré  par ces gouvernements.

Vous toutes et tous qui êtes libres, qui parlez librement dans ce pays, qui aimez profondément votre liberté de parole et qui ressentez l’horreur au-dedans de vous en imaginant ces hommes et femmes mis en prison pour 10, 15 ou 20 ans ou pire à perpétuité  parce qu’ils ou elles ne pensent pas comme leurs gouvernements.

Je vous demande de faire pour ces hommes et ces femmes emprisonnés, torturés ou exilés, de faire un acte du cœur au nom de cette essentielle liberté en ces temps d’horreur dans leurs vies:

  • Dites à ces 10 hommes et femmes emprisonnés, torturés ou exilés, en signant les 10 pétitions qui vous attendent au stand que vous les aimez et que vous demandez à leurs gouvernements,  qui se comportent trop souvent hélas, comme des présidents d’une religion pour les réduire au silence,  de les libérer immédiatement.
  • Dites à ces 10 hommes et femmes non-libres jumelés à 10 de nos hommes et femmes d’écriture que vous les aimez et les aimerez libres comme vous aimez votre liberté.
  • Dites à ces 10 hommes et femmes que vous les aimez autant que nos 10 hommes et femmes d’écriture qui leur dédicacent un de leurs livres ce soir.
  • Écoutez bien ces dédicaces, ces 10 messages d’amour. Nos 10 hommes et femmes d’écriture enverront leurs livres dédicacés à cet homme ou femme emprisonné auquel ou à laquelle il ou elle est jumelé(e). Ces livres seront reçus, nous le savons par expérience vécue, comme une dédicace d’amour, comme autant de mots d’amour qu’en prison ils ne reçoivent que trop rarement pour couvrir l’horreur de leurs blessures.
  • Dites à ces 10 hommes et femmes que vous les aimez en signant les 10 pétitions demandant leurs libérations comme si vous signiez une lettre d’amour.
  • Votre signature débordera de cette sorte d’amour dont ils ou elles ont besoin pour survivre en espérant leur libération.
  • Les signatures de milliers de citoyens de ce pays ont entraîné la libération des prisons d’Iran de la professeure Homa Hoodfar de l’Université Concordia.
  • N’en doutez jamais. Votre signature sera un profond message d’amour pour ces 10 hommes et femmes d’écriture et une demande ferme de libération à leurs gouvernements.
  • Et l’an prochain, il y aura peut-être un homme ou une femme d’écriture qui occupera cette chaise vide. Seuls des gens nouvellement libres peuvent s’asseoir sur cette chaise. Car seule la liberté peut la remplir.  Et seule votre signature comme un acte d’amour peut ramener la liberté de parole sur cette chaise.
  • Le stand attend votre signature qui sera reçue comme un grand mot d’amour par ces 10 hommes et femmes. SVP faites, dès ce soir, que votre nom devienne une demande de libération de l’horreur vécue par ces 10 femmes et hommes d’écriture.
  • Et je demande à nos hommes et femmes d’écriture de déposer, une fois leur dédicace lue, l’exemplaire de leur livre ….
  • Bonnes 10 signatures de ces pétitions de libération et bon salon du livre.

 

 

Gaston Bellemare

Le 18 novembre 2016

S'abonner

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s