Germaine Beaulieu fait une lecture en prison

15 octobre 2017

Actualités

C’est lors de son récent passage au Festival international de poésie de Trois-Rivières que Germaine Beaulieu, membre du conseil d’administration et l’une des fondatrices du comité Femmes, a dédié deux lectures à Asli Erdogan ainsi qu’aux femmes écrivaines, journalistes et traductrices emprisonnées.

Lors de ces lectures, elle aussi expliqué le rôle du Centre québécois du P.E.N. international ainsi que celui du Comité Femmes.

Pour madame Germain, cette lecture fut particulièrement émouvante. C’est dans la vieille prison de Trois-Rivières qu’a eu lieu cet événement. Madame Germain avait choisi de lire des textes spécialement écrits pour toutes ces femmes emprisonnées, textes qui paraitront dans son prochain recueil de poèmes.

 

Rappelons que le Festival international de poésie de Trois-Rivières présente cet événement depuis les débuts de sa création.

, , , , , , , , , , , , , , , ,

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s