Nigéria : Des journalistes arrêtés par les autorités réprimant la liberté d’expression

21 décembre 2019

Actualités

Nigeria dec 2019

Londres, 4 décembre 2019 – Il est clair que le droit à la liberté d’expression est de plus en plus menacé au Nigéria, a déclaré aujourd’hui PEN International, selon les informations faisant état de l’arrestation et de la détention de journalistes dans le pays. L’organisation appelle les autorités nigérianes à respecter le droit à la liberté d’expression, énoncé dans la constitution nigériane, en libérant les journalistes détenus pour s’être exprimés pacifiquement au cours de leur travail ou leur militantisme, et en autorisant les journalistes à effectuer leur travail sans ingérence.

Un exemple de la réduction de l’espace de liberté d’expression au Nigeria est la détention du journaliste et militant Agba Jalingo, éditeur du site d’information en ligne CrossRiverWatch. Jalingo a été arrêté le 22 août à Lagos pour un article et d’autres publications sur les réseaux sociaux qu’il avait écrits en juillet 2019, comportant des allégations détaillées de corruption du gouverneur de l’État de Cross River. Jalingo a été d’abord accusé de trahison, de terrorisme et de publication de fausses informations en août, mais les accusations ont été modifiées par la suite en octobre, selon un acte d’accusation consulté par PEN International. Jalingo fait maintenant face à trois accusations en vertu de la loi sur le terrorisme et une en vertu de la loi sur la cybercriminalité. Les accusations de terrorisme sont fondées sur l’implication présumée de Jalingo avec Omoyele Sowore dans un mouvement de protestation au Nigéria. S’il est reconnu coupable, Jalingo pourrait être condamné à la prison à vie ou à la peine de mort. Il s’est vu refuser la libération sous caution à deux reprises et est toujours détenu à la prison de Calabar, dans le sud du Nigéria. En outre, PEN craint sérieusement que Jalingo ne bénéficie pas d’un procès équitable, la Haute Cour fédérale ayant autorisé le que les témoins soient masqués et que le procès soit tenu en secret.

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s