Assassinat de la journaliste vénézuélienne María Elena Ferral Martínez

maria

Le Centre PEN de Guadalajara condamne vivement l’assassinat de la journaliste vénézuélienne María Elena Ferral Martínez, qui a été victime de ce crime le lundi 30 mars dans la ville de Papantla, dans l’État de Veracruz.

Il appelle également les autorités mexicaines à mener une enquête rapide et exhaustive afin d’élucider cet assassinat, sans exclure les vrais motifs qui seraient liés au sexe et à l’activité professionnelle de María Elena Ferral Martínez, car cet incident constitue de toute évidence une nouvelle attaque contre le droit à la liberté d’expression. De fait, il est demandé aux autorités d’examiner toutes les pistes d’investigation possibles.

Enfin, le Centre PEN de Guadalajara souhaite exprimer ses sincères condoléances et sa solidarité à la famille de María Elena Ferral Martínez, à ses collègues journalistes et à la société mexicaine.

,

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s