Assassinat de la journaliste vénézuélienne María Elena Ferral Martínez

maria

Le Centre PEN de Guadalajara condamne vivement l’assassinat de la journaliste vénézuélienne María Elena Ferral Martínez, qui a été victime de ce crime le lundi 30 mars dans la ville de Papantla, dans l’État de Veracruz.

Il appelle également les autorités mexicaines à mener une enquête rapide et exhaustive afin d’élucider cet assassinat, sans exclure les vrais motifs qui seraient liés au sexe et à l’activité professionnelle de María Elena Ferral Martínez, car cet incident constitue de toute évidence une nouvelle attaque contre le droit à la liberté d’expression. De fait, il est demandé aux autorités d’examiner toutes les pistes d’investigation possibles.

Enfin, le Centre PEN de Guadalajara souhaite exprimer ses sincères condoléances et sa solidarité à la famille de María Elena Ferral Martínez, à ses collègues journalistes et à la société mexicaine.

,

Subscribe

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

No comments yet.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :