Campagne : Anniversaire de Liu Xiaobo de PEN International

4 décembre 2020

Actualités, Campagnes

« Je m’appelle Madeleine Thien et je suis honorée de présenter la campagne : Anniversaire de Liu Xiaobo de PEN International. En 2008, à l’occasion du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, Liu Xiaobo. et 300 citoyens chinois ont publié la Charte 08, demandant à son gouvernement de respecter sa propre constitution et les conventions relatives aux droits de l’homme dont la Chine est signataire. Pour cela, il a été condamné à 11 ans de prison. Liu Xiaobo est décédé le 13 juillet 2017. Il a été le premier lauréat du Prix Nobel de la Paix à mourir en détention depuis que Carl von Ossietzky est mort sous surveillance de la Gestapo en 1938. « Je ne me sens pas coupable », a écrit Liu Xiaobo en 2009, « d’avoir respecté mon droit constitutionnel à la liberté d’expression et pour avoir rempli ma responsabilité sociale en tant que citoyen chinois ».

Afin de marquer le 10e anniversaire de l’attribution du Prix Nobel de la Paix à Liu Xiaobo, le 10 décembre 2010, PEN International lance sa nouvelle campagne du 5 au 10 décembre 2020. La Campagne d’anniversaire de Liu Xiaobo a pour but de commémorer la vie de Liu Xiaobo, sa contribution à la littérature chinoise et son travail altruiste en faveur des libertés fondamentales en Chine, tout en mettant également en lumière le cas de cinq écrivains actuellement détenus par le gouvernement de la RPC. Cette date anniversaire a une résonance particulière, car elle coïncide avec la Journée des droits de l’homme, qui commémore l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme par l’Assemblée générale des Nations Unies, le 10 décembre 1948.

Pendant cinq jours, à l’approche de l’anniversaire, les centres PEN du monde entier mettront en lumière un écrivain différent chaque jour, en vous demandant d’écrire des lettres aux responsables de la RPC et en appelant à leur libération. Puis, pour marquer l’anniversaire du 10 décembre, PEN International publiera une vidéo en hommage à Liu Xiaobo, rappelant sa vie et l’influence durable qu’il a eu en tant qu’écrivain, que poète et qu’intellectuel public en Chine. »

Qui était Liu Xiaobo ?

Liu Xiaobo a été président et membre fondateur du centre PEN Chinois Indépendant. Il a été arrêté en 2008 pour avoir signé le Manifeste de la Charte 08 et placé en détention provisoire, dans un lieu tenu secret à Pékin, jusqu’à ce qu’il soit officiellement accusé « d’incitation à la subversion du pouvoir de l’État » et condamné à onze ans de prison. Liu Xiaobo a passé les huit dernières années de sa vie dans la prison de Jinzhou, dans le nord-est de la Chine, avec un accès limité ou inexistant à sa famille, ses amis ou ses collègues. Il a reçu le Prix Nobel de la Paix en 2010 « pour ses efforts durables et non violents en faveur des droits de l’homme en Chine ». Il est mort en garde à vue en 2017. 

Liu Xiaobo avait dit qu’il n’avait pas d’ennemis, et en effet, il n’en avait pas. Les idées qu’il représentait, selon lesquelles tous les gens sont égaux, qu’ils disposent du droit de mener leur vie comme ils l’entendent, que la liberté individuelle est le cœur même de notre humanité, que nous respectons la dignité de chaque individu, sont devenues un anathème pour les dirigeants chinois actuels. Ils l’ont incarcéré en raison de ses mots et de ses idées et ne l’ont libéré de prison que pour des raisons médicales alors qu’il n’avait plus longtemps à vivre. Ils ont fait en sorte que le monde l’oublie, mais le monde ne l’oubliera pas, comme il n’oubliera pas les poètes, écrivains, éditeurs et intellectuels toujours détenus dans les prisons chinoises, privés de leurs libertés et de leurs soutiens. Nous nous évertuerons à lire leurs mots, faire résonner leurs voix et observer attentivement la Chine, en s’inspirant de l’homme debout face au tank sur la place Tian’anmen, des Ouïghours enfermés dans des camps chinois, des militants pro-démocratie qui défilent dans les rues de Hong Kong, comme la Charte 08 continue de nous le rappeler. Salil Tripathi, Président du Comité des écrivains en prison de PEN, écrivain et journaliste. 

,

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s