Le Poète et Traducteur Guillermo Fernandez Garcia assassiné à Toluca.

clip_image002_002Le 31 mars 2012, l’écrivain de 79 ans a été trouvé mort à son domicile de Toluca, État de Mexico. Les meurtriers lui avaient lié les pieds et les mains avant de l’exécuter d’un coup à la tête. Le CODEP en appelle aux autorités mexicaines d’enquêter en profondeur sur ce meurtre et de soumettre les tueurs aux règles de la Justice.

Guillermo Fernandez Garcia était un poète reconnu et l’auteur de douze volumes de poésie, notamment Visitationes (1964), La palabra a solas (1965), La hora y el sitio (1973), El reino de los ojos (1983) et Imagenes para una piedad (1991). Il était reconnu comme l’un des traducteurs les plus fidèles de la littérature italienne et il avait traduit des ouvrages de Calvino, Antonio Tabucchi, Cesare Pavese et GuiseppeTamassi de Lampedusa.

Le 31 mars 2012, des voisins ont pénétrés dans la maison de Fernandez et y ont trouvé le poète mort. Il avait été tué d’un coup à la tête à l’aide d’un objet lourd. On avait rien soutiré de son domicile. Le mobile du crime demeure inconnu.

Pour lire un rapport sur l’assassinat de Fernandez, voir El Universal (en langue espagnole).
Pour lire un article sur Fernandez par son ami le romancier Juan Villoro, voir Guillermo Fernandez Garcia (en espagnol).
Pour lire la poésie de Fernandez, veuillez consulter : La Palabra a Solas (en espagnol)

Arrière-plan
Le Mexique est l’un des pays les plus dangereux au monde pour la carrière de tout écrivain. Au cours des cinq dernières années, 38 journalistes de la presse écrite, écrivains et bloggers ont été assassinés en raison de leurs écrits, et huit sont disparus ; la plus part de ces assassinats sont survenus à la suite de reportages sur la corruption et le crime organisé. La très grande majorité de ces meurtres n’ont jamais fait l’objet de fouilles sérieuses et la plupart de leurs auteurs sont restés impunis.

Ces crimes sont restés impunis parce que les autorités mexicaines, notamment des États, sont des cas notoires de corruption. Au mois de mars de cette année, le sénat mexicain a autorisé un amendement à la loi qui ferait de tous les crimes commis contre les journalistes, les écrivains et bloggers, des crimes commis sous la juridiction fédérale, protégeant ainsi les enquêtes des tendances corruptrices locales. L’amendement devra être voté par chaque État séparément pour devenir une loi.
En janvier 2012, le PEN International a délégué un groupe afin d’attirer l’attention internationale sur le climat d’impunité pour des crimes commis surtout contre des écrivains.

Prière d’adresser vos appels :
– Protestant du meurtre de Guillermo Fernandez Garcia le 31 mars 2012 ;
– Exigeant une enquête complète et impartiale de ce meurtre ;
– Appelant la suppression total du climat d’impunité résultant de tels crimes qui sévissent dans le pays.

Appels :
Au Président :
Lic. Felipe De Jesus Calderon Hinojosa
Président des États Unis du Mexique
Résidence Officielle los Pinos Casa Miguel Aleman
Co. San Miguel Chapultépec, C.P. 11850, District fédéral, Mexique
Fax : (+52 55) 5093 4901/5277 2376
Courriel : felipe.calderon@presidencia.gob.mx
Salutations : Monsieur le Président

Avocat Général :
Lic. Marsela Morales Ibanez
Procureure Générale de la République
Av. Paseo de Reforma No. 211-213, 16e étage
Col. Cuauhetémoc, Délégacion Cuauhetémoc
Mexique D.F. C.P. 06500
Fax +52 55 53 36 0908 (si une voix répond, dites «tono de fax por favor»)
Courriel : optiproc@gob.mx
Salutations : Madame la Procureure Générale.

Procureur Général de la Justice de l’État de Mexico :
Lic. Alfredo Castillo Cervantes
Avenue Morelos Oriente 1300
Sexto Piso Central Estatal de Justicia
Colonia de San Sebastian C.P. 50090
Toluca
État de Mexico
Courriel : gempgi@edomex.gob.mx

Ambassade du Mexique
45, rue O’Connor, Suite 1000,
Ottawa, Ontario, Canada, K1P 1A4
info@embamexcan.com

CC. : L’Hon. John Baird
Ministre des Affaires Étrangères
125 Promenade Sussex
Ottawa, ON, Canada K1A 0G2
john.baird@international.gc.ca

Veuillez adresser vos appels immédiatement. Vérifier auprès de PEN si vos appels devaient tomber après le 10 juin 2012.
Pour tout autre renseignement, veuillez communiquer avec Cathal Sheerin, Comité pour la Défense des Écrivains Persécutés, bureau de Londres du PEN International, Brownlow House, 50-51 High Holborn, Londres WC1V 6ER Tel. +44(0) 207 405 0338 Fax +44 207 405 0339 courriel cathal.sheerin@pen-international.org

S'abonner

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s